Etat des pistes > Appel modérateur

L'article incriminé

Sujet: annulation transju 48

La ou les préfectures se sont certainement basées sur les bulletins météo de Météo France qui étaient pessimistes.
Ce qui est difficile à comprendre est qu'il semble que les 2 préfectures n'ont pas eu la même lecture de la situation météo et logistique.
Sur les 2 sites météo que j'ai consultés, le vent était annoncé à force 4-5 Beaufort (environ 18~37 km/h) mais pas de rafales à 100 km/h. Les prévisions météo ne sont pas si précises. La preuve en est que ces deux mêmes sites avaient annoncé la forte pluie dès 10h30 ce qui ne s'est pas produit.
Certes, il vaut mieux annuler une course par excès de prudence que l'inverse?(et on a malheureusement des exemples de manifestations qui ont causé des accidents par excès d'optimisme ou par peur des pertes financières).

Je reste persuadé qu'il y avait plus de risques de chutes d'arbres dans la montée de Bois d'Amont ou sur la Célestine ou dans le goulet de Chaux Neuve que derrière le matelas d'arbres au milieu du Risoux.

carredesejour le 12/02/19