Etat des pistes > Forum réponse

Forum Etat des pistes

Retour sur le forum

Identifiez-vous !

Pour ajouter votre réponse,
vous devez d'abord vous identifier ou ouvrir un compte

pub_perso_1

Le sujet : " matériel kuzmin "

 
Sauf erreur, il n'y a plus de discu sur le sujet ici depuis 2016.
Je cherche des précisions sur le matériel Kuzmin. Y a-t-il des adeptes ici?

pandoure le 06/02/19

 
Il faut demander à Vande ......

ericdu39 le 07/02/19

 
Euh ....... Ça risque de l'agacer, lui notre spécialiste du fartage !

exjurassien le 08/02/19

 
Sans rentrer à nouveau dans les débats, car je crois que tout a été dit......il y a ceux qui fartent et ce ceux qui ne fartent pas , un point c'est tout....chacun ses croyances..
Pour "pandoure, il peut aller voir ce qui ce dit sur ce lien :
https://laglissepureetsimple.wordpress.com/pour-les-nuls/#conclusion

venus le 08/02/19

 
@ Vénus
Non, pas de croyance, des faits, c'est tout !
(utilisateur de la méthode depuis 5 saisons)

loupiotte le 08/02/19

 
donc n'en pa

ericdu39 le 08/02/19

 
Donc n'en parlons plus.

ericdu39 le 08/02/19

 

Ah, le sujet est brûlant. Bon alors n'en parlons plus comme dit ericdu39^^

pandoure le 08/02/19

 
J'ai une des brosses pour disqueudse. C'est parfait, le travail est nickel, bien plus rapide qu'avec une brosse rotative. En plus les poils super fins dégagent parfaitement les structures du ski.
Pour les racloirs, j'en ai 2 (le + et l'universel), ils sont parfaits pour applanir la semelle.
Après, je farte toujours.

manuel74 le 10/02/19

 
@ ericdu39
Pourquoi ne pas en parler ?
C'est une méthode que la plupart ignorent et qui est une excellente alternative aux fartages aléatoires réalisés par une grande majorité de skieurs "loisirs" par exemple, mais pas que...
Infiniment plus sain que la chimie des paraffines et autres fluor...
A moins d'être soit même vendeur de farts, je ne vois pas en quoi ce sujet peut être tabou ?
Preuve qu'il a un intérêt, certains skieurs cumulent les deux méthodes :)

loupiotte le 11/02/19

 
Brulant n'est pas tabou ;)
Le seul truc que je sais, c'est que les vielles versions du racloir vont (vraiment) mieux que le nouvelles (qui ne vont pas du tout).
Les versions "-" et "u- sont beaucoup moins bonnes que ce qui se fait désormais avec des structures pierre, même avec des skis du commerce. (la thèse de Kuzmin est assez vieille, les machines ont évolué depuis).
L'outil "+" est intéressant (on avait une version modifiée), en le considérant comme un structure pierre (par dessus laquelle il faut farter et structurer manuellement pour glisser), mais seulement dans une condition spécifique (dans ce cas ça va vraiment bien, mais c'est assez rare). De plus, selon la structure pierre qui est en dessous à l'origine, le rendement n'est pas le même, c'est assez difficile à maîtriser (dans une logique de compétition)
Les brosses, rouleaux ptfe, racloirs,... sont un business comme un autre, ce n'est pas quelque chose de totalement alternatif aux vendeurs de farts côtés en bourse (je rigole^^), il faut bien vivre (ce n'est pas un reproche)
Grosso modo, c'est un outil très spécifique qui nécessite d'avoir une paire de ski totalement dédiée de mon point de vue, et à niveau amateur (pour de la compétition), ça suppose de préparer 2 paires avant de faire une course, et à la tester car quand ça plante, c'est pas pour de faux, notamment au patin. En 4 ans sur la coupe du monde, on est partis 2 fois avec un procédé du type, sur plus de 100 courses. Il est intéressant, comme un fart ou une structure manuelle l'est, mais pas miraculeux.
Franchement, pour skier "comme ça", c'est plus polyvalent de juste brosser ses skis structurés d'origine si on ne veut pas farter par philosophie ou par fainéantise (comme moi^^)

vande le 11/02/19

 
Même le grattoir + produit une semelle presque lisse. A mon sens iI faut absolument une structure supplémentaire dans les cas de neige humide. Je me suis fait planter (même avec du Hf et une cera en plus) deux fois à être complètement scotché et à devoir pousser dans les descentes (une bornandine sous la pluie et une Etolie des Saisie dans de la neige mouillée d'avril).

manuel74 le 11/02/19

 
je vois tout à fait la situation manuel. c'est pour ça que je dis que c'est un truc vraiment spécifique qui nécessite de toujours préparer une paire de ski de rechange.
Finalement, même en y mettant une manuelle, je ne suis pas sûr que ça aurait résolu le problème dans ce cas.
On a aussi le cas avec quelques farts ou mélanges de farts qui vont uniquement dans un type de contexte, le reste du temps c'est poussée dans les descentes aussi même quand on pense avant le test que ça peut aller^^
C'est aussi pour ça que je pense que c'est un type de procédé uniquement pour la "haute" compétition, où l'on vérifie tout systématiquement (skis, structures, farts, tenue, empilement et interactions,...), parce qu'on est jamais sûrs de rien et encore moins dans ce cas. Comme je le disais, certains farts sont vraiment "incroyables" pour certaines conditions, mais je ne les conseillerais pas à quelqu'un qui skie pour son plaisir ou veut faire des longues.
Le fartage n'est pas si compliqué que ça dans le fond, il suffit de ne pas penser qu'on va trouver le truc miraculeux :)

vande le 11/02/19

 
@loupiotte
Je ne suis pas vendeur de fart ni même dans le milieu du ski mais un peu passionné par tout ce qui gravite autour du fart mais absolument pas par le matériel Kuzmin.
C'est comme ca et respectons les choix de chacun.
Mais en aucun cas je me permettrais de juger une méthode que je n'ai d'ailleurs jamais essayé mais qui a déjà fait l'objet d'échanges endiablés sur ce site.

ericdu39 le 11/02/19

 
bonjour. Plus du tout assidu au fartage (flemme, agacé par le marketing à 4-5 couches, pas très sain, dubitatif car encore très empirique et à base de test : seule les grandes équipes peuvent se permettre de tester de nombreuses paires... etc)
Les arguments "Kuzmin" semblent recevables en partie, mais la méthode pas si simple, demande de l'habileté sans garantie, risque non négligeable de faire du dégât... Bref bof aussi.
Je pense à un outil simple pas cher, simple et peu dangereux pour le ski : les tampons abrasifs que j'utilise régulièrement : ne règlent-ils pas plus simplement que tout le reste le problème des "poils" de semelle ? Votre avis, merci ?

aveyronnais le 12/02/19

 
@aveyronnais : après, le truc de tester tout plein de skis, de farts, structures, combinaisons,.. est lié au fait de chercher un truc précis sur une période courte. Sur une longue distance, a fortiori en pratique loisirs, c'est beaucoup plus "simple" même ceux qui mettent de la cera.
Sur les espèces de scotchbrite dont tu parles, je sais que certains le font sur des skis neufs. Je ne l'ai jamais fait, mais ceux qui le faisaient n'avaient pas non plus des mauvais skis. Donc je ne sais pas si ça sert à grand chose, mais ça ne fait pas de mal apparemment. Je pense que dans ton cas, brosser suffit

vande le 12/02/19

 
Kuzmin ou pas ça fait plaisir de voir des échanges constructifs et somme toute plaisants à lire. Il n'y a pas si longtemps ce genre de discussion partait vite en sucette . Bref un peu de calme dans un monde bien chaotique ça fait du bien et bravo pour cette modération. Quant - à moi j'ai testé brossé nettoyé, raclé avec et sans fart sur deux paires de ski absolument identiques et il n'y a pas eu débat... la paire fartée glissait beaucoup mieux. La preuve .... ma femme me les a piqués après essai pour finir notre boucle :-) .

fanfantulipe le 12/02/19

 
Bah du coup maintenant que c'est plus mon métier, ça me dérange moins qu'on sous entendre que les techniciens sont des idiots lobotomisés par le lobby des marques, du coup je m'en fous^^
Le boulot d'un technicien (moi ou un autre) c'est de chercher a ce que ça glisse le plus vite possible, peu importe si c'est du fart ou pas. La moindre "brèche" (kuzmin ou autre, on s'y engouffre et on teste si ça va) On en a testé des conneries, de l'ultra ever dry au machin pour dégivrer les antennes de la nasa. La glisse c'est assez simple :
- un ski propre glisse plus et plus longtemps, c'est la base (avec une bonne paire de ski évidemment). ---} fluorclean (ou cleaner) régulièrement
- une cera glisse plus qu'un Hf
- un Hf glisse plus qu'un Lf
- un Lf glisse plus qu'un Ch
- un Ch glisse plus que rien (structure kuzmin ou machine coupe du monde)
- le choix de mettre tel type de fart pour une pratique loisir où la glisse n'est pas une nécessité est personnel, mais plus tu mets un bon fart, plus tu glisses
- un fart glisse plus qu'un produit non destiné à cet usage^^

vande le 13/02/19

 
@ Fanfantulipe : Moi aussi, bien content que l'on puisse échanger sans prise de tête.
Prise de tête que je connais hélas trop bien dans un autre domaine, puisque adepte du Vtt à assistance électrique depuis 2010, j'ai dû essuyer les foudres des "antis" durant des années ;)
Pour revenir à Kuzmin, je pense qu'une bonne partie des animosités passées venaient du fait que ce forum est essentiellement fréquenté par des skieurs "pointus", plutôt orientés performance et compétition, ce qui fausse un peu le débat.
Pour moi, à partir du moment ou l'on range la méthode "rasage + lustrage" dans la pratique catégorie ski loisir sans prise de tête (ce qui doit représenter une majorité de la pratique, je ne sais pas si il existe des chiffres), on peut dire que c'est une méthode à ne pas négliger, car elle fera son job dans 95% des situations.
Un bon fartage (bien réalisé) et bien adapté aux conditions glissera, mais qui y parvient dans l'immense masse des pratiquants ?
Sans compter que sur neige abrasive, le fart ne tient pas longtemps.
J'ai farté durant des années et pour ma pratique "loisir", je me suis aperçu que j'avais rarement le fartage adapté car depuis le fond de ma vallée (pourtant relativement près des pistes), j'avais un mal fou à prévoir les conditions de neige et de température.
Ce qui est le cas d'une grande majorité de pratiquants quand même... Très bavard et très curieux, je passe pas mal de temps à questionner gentiment les skieurs rencontrés sur les pistes. Rares sont ceux satisfaits de leur fartage, nombreux sont ceux qui fartent deux fois dans l'année voir pas du tout. Leurs semelles sont blanches de micro-peluches et je glisse beaucoup mieux qu'eux en général.
Avec Kuzmin, plus de prise de tête, je glisse dans la moyenne et je prépare mes deux paires complémentaires une fois en début de saison, point barre.
Et je me fais doubler par des "avions de chasse" certes certainement plus jeunes mais qui possèdent aussi et sans doute une science du fartage !
Vouli, voilou !

loupiotte le 13/02/19

 
@loupiotte : oui certes la

fanfantulipe le 13/02/19

 
@loupiotte : oui certes, la recherche de performance est peut etre une explication à ces débats enfiévrés. Je suis un skieur très moyen qui farte ses skis tout simplement parce que je n'aime pas être skotché et que des skis qui glissent bien procurent un réel plaisir. Farter une ou deux fois par an et avoir des semelles blanches c'est dommage quand même. Les fabricants de skis d'aujourd'hui nous donnent des avions de chasse dont j'aurais rêvé étant môme et ne pas essayer d'en tirer la quintessence serait vraiment passer à côté d'un plaisir toujours renouvelé. Et puis ..farter est un plaisir car je ne peux skier que le We (Lyonnais) alors en fartant je skie déjà un peu lol. Enfin des skis bien fartés et bien entretenus glissent toujours parfaitement même après bien des bornes. Du moins pour ce que j'en fais....
Bon ski en ces jours de beau temps

fanfantulipe le 13/02/19

 
Après, logiquement avec juste un Lf violet et un Lf orange, et éventuellement un fart liquide en complément, vous pouvez couvrir 95% des conditions en France avec une glisse plus qu'acceptable "sans" science du fartage ;)

vande le 13/02/19

 
Merci pour ces discus. Je ne fais pas de compèt et ai la même vision que loupiotte(sauf pour le vtt à moteur; lol). J'ai farté durant des années et j'ai constaté que,quand ça glissait, ça glissait pour tout le monde et vice-versa quel que soit le fart (d'un prix abordable) utilisé. Alors voilà 8 sorties que je fais cette saison avec une "kuzminerie" personnelle: fibertex, lime à structures fines ou grosses , brosses, chiffon de laine et huile de coude et ça va aussi bien. Ceci étant, je le répète, l'avis d'un amateur qui ne cherche pas la performance. Mais ça peut peut-être intéresser quelqu'un,

pandoure le 15/02/19

 
Voilà qui est bien résumé :
La glisse est avant tout une affaire de qualité de ski (adapté à ton poids/technique), et d'état de surface de la semelle.
Pour une pratique loisir (et j'insiste sur ce mot) pourquoi s'embêter à perdre du temps à faire un fartage aléatoire, polluant, chronophage, alors que les "kuzmineries" fonctionnent globalement très bien ?
Tout en laissant à la minorité des skieurs plus pointus et plus exigeants à leur fartes qui donnent aussi des résultats, au regard de ce que l'on voit en compétition de haut niveau...

loupiotte le 16/02/19