Etat des pistes > Forum réponse

Forum Etat des pistes

Retour sur le forum

Identifiez-vous !

Pour ajouter votre réponse,
vous devez d'abord vous identifier ou ouvrir un compte

pub_perso_1

Le sujet : " saison 2020 2021 contexte sanitaire "

 
Bonjour à tous
A cette époque, le forum est encore un peu en sommeil et c'est bien normal...
Toutefois à l approche de l hiver, je me permets d ouvrir ce fil de discussion dans le contexte de reconfinement que nous connaissons.
Si celui-ci est amené à durer, la saison de ski de fonds risque fort d'être compliquée... Impossible en effet d envisager une autorisation d ouverture tant que la situation ne se sera pas amélioré... et je ne parle pas de l activité des clubs ... ou autres compétitions populaires type foulée blanche ou transju...
Pour ma part, j hésite fortement pour moi et ma famille à investir dans un forfait saison...
Je pense que malheureusement je ne serais pas le seul dans ce cas...
Pour inciter à la pratique en fonction de ce qui passera dans les semaines à venir, je pense qu'il serait important pour les différents massifs d adopter les mesures suivantes :
- Report des tarifs préférentiels carte Massif et National a minima à la fin de la période de confinement quand celle-ci sera connue
- Mise en place d une politique tarifaire préférentielle pour les jeunes (à ce jour à partir de 16 ou 17 ans, c est plein tarif et je suis convaincu que cela génére des pertes de pratiquants)
- Mise en place d une communication pour vanter en ces périodes troublées des bienfaits d une activité sportive nature et somme toute dans l ensemble (même si cela n est pas parfait...) respectueuse de l environnement.
Voilà j ouvre le débat en espérant avoir le retour de quelques uns notamment acteurs de l activité ski de fond sur nos différents massifs.



Au plaisir de vous lire et d échanger...

tintin39 le 30/10/20

 
Ce qu'il faut c'est ne pas se résigner et demander que les activités de plein air soient permises, mais au-delà de 1km. Si on veut sauver les stations de ski de fond, il faut manifester pour obtenir la possibilité d'ouvrir les sites de ski de fond et permettre aux français de pouvoir se déplacer au-delà du seul km.

agnes le 30/10/20

 
tintin39
Je pense quand même que le confinement strict sera terminé au plus tard le 1 Décembre en France.
De plus le risque de se contaminer sur une piste de ski de fond est très faible (sûrement beaucoup moins grand que si on va courir au bois de Boulogne le dimanche matin).
Pour les courses de ski de fond, ça me parait par contre plus délicat mais pas impossible.
Cela dépend de chacun(e) de nous de limiter nos contacts afin de faire redescendre le niveau des contaminations au plus bas.
Pas encore de confinement, juste quelques mesures restrictives en Suisse donc c'est loin d'être gagné sur la ligne de crête.
Moi je vais prendre le forfait (en Suisse où j'habite).
Je t'encourage à prendre le forfait saison Jura ou National.

carredesejour le 31/10/20

 
Bonjour, vos propositions sont toutes pertinentes. Par contre je redoute fort que le confinement strict nous amuse jusqu'en janvier. Aussi la mesure d'une absurdité sans nom - 1km,1h - doit sauter. Je vous invite à signer et faire circuler largement la pétition ci-dessous. ... En attendant de devenir plus visible.
https://www.change.org/p/emmanuel-macron-pour-un-acc%C3%A8s-responsable-%C3%A0-la-nature-en-p%C3%A9riode-de-confinement
Et sur la page Fbk de Nordik Spartak

larsen moontain le 02/11/20

 
mm, le pire des scénarios serait de se retrouver au 15 Janvier avec de la neige que sur le haut des massifs français et de devoir de ce fait skier sur des pistes de - de 10 km avec beaucoup de skieurs/ses dessus donc risque non négligeable de se faire contaminer si qqn skie en étant infecté par Sars-cov-2.
Quand à la limite de 1km 1h je ne la comprends pas non plus mais les gens au ministère doivent savoir mieux que moi.
Plus longtemps on est dehors de chez soi plus on rencontre des personnes plus on risque de s'infecter ou d'infecter les autres, ce doit être leur raisonnement.
Ce risque est tout de même limité quand on se balade en automne dans les forêts loin des villes, loin de la foule.
Par contre, si on ne fait pas ou moins de sport, on est moins bien préparé pour résister contre les virus (car par exemple l'anxiété diminue les défenses immunitaires et la capacité respiratoire est importante pour résister à une pneumonie).
Il serait plus utile de dire qu'on ne doit plus rencontrer personne (hors des personnes qui vivent avec soi) à - de 2 m ou sans masque.

carredesejour le 03/11/20

 
J'ai demandé le report des promos forfaits au 1 decembre , vous le faire sur les sites Fb , si on est nombreux ...

quiglisse le 05/11/20

 
la limitation des 1 heures et 1 km ce n'est pas pour embêter les citoyens mais pour limiter les urgences. On pratique par exemple le Vtt, la rando, l'escalade on peut se blesser, et on monopolise urgences et réa (après un trauma). hors actuellement on est dans le rouge. Je suis dans la ville avec le plus fort taux de France : Saint Etienne. 600lits ont été créés que pour le Covid dans une ville de 140 000 habitants. Le service d'ophtalmo a été transformé en service Covid. Les médecins ophtalmo, et leur internes ont été envoyés en secteur Covid. Les infirmières de bloc ont été envoyés dans les secteurs Covid pour prêter main forte. Les infirmiers d'anesthésie qui sont dans les salles de réveil et nous permettent d'être endormi sont en réa Covid, de même pour les anesthésistes. La salle de réveil pédiatrique a été transformée en réa adulte covid. Des lits ont été ouverts dans toutes les cliniques et les hôpitaux périphériques. Les infirmières de bloc de clinique chirurgicale ont été envoyées au Chu en secteur covid avec les infirmiers réa et les anesthésistes. Donc il faut le moins d'urgence possible sinon on tiendra pas. le moins d'accidents de la route donc le moins de déplacement pour nos sports habituels...On est au bout du bout. Il faut voir qu'un malade en réa peu monopoliser 5 infirmières (et qu'il y a 3 postes sur une journée). Les infirmiers en réa ne peuvent être former qu'en 5 ans les anesthésistes qu'en 10 ans même en voulant en créer c'est pas possible. Aucun pays européen ne peut envoyer à un autre ses personnels puisque tout le monde est touché. ça va être dur et ce n'est que le début

michel le 06/11/20

 
Pour répondre à michel, je suis entièrement d'accord sur ton bilan hospitalier.
Par contre, pour les causes du coronavirus et ceux qui pourrait éviter la pandémie, tu ne vise pas les bonnes personnes.
Il ne faut pas culpabiliser ceux qui veulent faire du sport au-delà de la limite. Ils s'entretiennent et garder la forme est un des facteurs principal pour lutter contre le coronavirus.
Il y a beaucoup plus grave...par exemple: mes voisins qui en plus ne font pas de sport:
- ils ont fait un repas de 20 personnes avant la fin du précédent confinement sans masques, sous le panneau informatique de la mairie l'interdisant et avec le 1er adjoint au maire réélu comme adjoint à la sécurité !!
- hier, il buvait l'apéro avec leurs voisins en plein confinement !!
- son voisin (son fils) fait faire des travaux et les 2 ouvriers n'ont pas de masque. Un des 2 a le coronavirus depuis 2 jours et le patron continue à y travailler sans masques !! et l'adjoint au maire continue à voir son fils !!!
J'arrête là car il y en aurait encore à dire....et ce n'est qu'un exemple, je suis sur qu'il y en a beaucoup d'autres ailleurs !!
Je pense donc que tu te trompes de cible. Il ne faut pas culpabiliser et limiter les sportifs mais plutôt s'occuper sérieusement des vrais causes qui font que l'ont se trouvent avec cette pandémie.
C'est mon avis pas rapport à ce que je vois tous les jours depuis le précédent confinement et qui me désole !!

erick73 le 06/11/20

 
Je suis d'accord avec Michel.
Je m'étais déjà appliqué la règle.
Il vaut mieux éviter les sports à risque (à définir) d'accident pendant ces prochaines semaines comme le Vtt ou l'escalade etc.
La limite de 1 km est par contre un peu abrupte.
Et comme le dit Erick il y a encore beaucoup de gens insolidaires. Mais ça change car tout le monde connait qqn qui a eu le covid-19.
Bon courage à tout le personnel hospitalier !
(je n'ai jamais cru que ça servait à qc d'applaudir tous les soirs)

carredesejour le 07/11/20

 
Hier j'ai reçu par courriel l'invitation de la Transju à s'inscrire. J'étais estomaqué.
Je voudrais bien aider la Transju comme toujours.
Mais là je ne sais pas quelle mouche les a piqués au lieu de reporter l'édition à 2022.
La probabilité que la course puisse avoir lieu me parait proche de 0.
La France a actuellement env. 50000 nv cas de covid-19 par jour et il faudrait descendre à 3000 à mon avis pour que la course puisse avoir une chance d'être autorisée.
Ça me paraît hautement improbable même avec une réduction des participants d'ici la mi Février sachant qu'il y aura forcément un allègement des mesures au moment de Noël pour permettre aux gens de faire les achats de Noël et de se retrouver en famille (avec le risque de se contaminer).
Même si la ministre des sports est une fan de ski de fond, elle ne fera pas le poids face aux arguments du ministre de la santé si la situation est encore critique en Février.
Une des dernières fois que j'ai eu un épisode grippal c'était justement 2 jours après une Transju. Les défenses immunitaires sont diminuées après une course d'endurance de longue durée.

carredesejour le 07/11/20

 
Pour la transju, je partage ton avis... et suis circonspect... Pas sur d ailleurs qu on puisse s entrainer comme il faut.
Après, j ai cru comprendre en lisant les derniers articles de presse, qu une nouvelle année sans transju conduirait à la disparition de Trans organisation... Ils s appuient sur l organisation de transjura trail au mois de septembre pour dire que c'est faisable...
Cependant l épidémie a beaucoup évolué depuis et le secteur transfontalier (haut jura, haut doubs, canton de vaux,....) est parmi les plus touchés...
Dans tous les cas, cela soumis à validation des autorités administratives...

tintin39 le 07/11/20

 
Le canton de Vaud semble effectivement être le 2e canton de Suisse le plus touché par l'épidémie mais le Doubs et aussi le Jura étaient "relativement" moins touchés (moins que Vaud en tout cas). De toute façon, les participant(e)s viennent de France entière et de l'Europe entière donc ça joue peu.
Je comprends mieux pourquoi ils ont maintenu l'édition 2021.
J'ai confiance que 2022 aura lieu car "on" aura progressé dans la lutte contre l'épidémie et ...le virus aura progressé (malheureusement pour les patient(e)s).

carredesejour le 07/11/20

 
Bonjour,
Mail reçu ce soir...
je crois que j ai été entendu...
En raison du contexte sanitaire exceptionnel, les gestionnaires des sites nordiques du Massif du Jura proposent une nouvelle période de promotion des Pass nordiques.
Les Pass saison Adultes et Jeunes Montagnes du Jura sont accessibles à un tarif avantageux jusqu'au dimanche 6 décembre 2020.

tintin39 le 12/11/20

 
je pensais que les skieurs de fond étaient épargné par la connerie mais à voir que non...
Les hopitaux : ils ont fermés plus de 60000 lits de les hopitaux en 15 ans...
Vous avez oubliez que le monde hospitalier était déjà en grève avant le covid pour les réductions budgétaire ?
Vous arrivez pas à faire 30km de ski de fonds sans finir à l'hopital ?
Seul une éventuelle immunité fera plus ou moins disparaitre le viruset non pas un vaccin basé sur une souche qui n'est déjà plus d'actualité...
j'ai rarement vue des personnes de plus 70 ans avec des co-morbidité faire du ski de fond...
Bref c'est pas devant un forum que vous allez changer le monde, allez plutot leurs jeté des pavés dans la gueule à nos technocrates !
Vivement qu'il neige et que les sites nordiques ouvrent, ça vous changera de Bfm Tv

django le 21/11/20

 
Bonjour Django
un peu de respect Svp...
Je suis passionné comme de toi de ski de fonds mais perso j ai perdu un membre de ma famille pas personnellement concerné par la co-morbidité....! et je connais quelques personnes âgées de moins de 40 ans qui ont du mal à s en remettre...
Alors nous sommes dans un pays où heureusement la liberté de pensée peut s exprimer y compris jusqu'au thèse complotiste..
Mais j insiste sur un forum de discussion un peu de respect... cela me semble être d ailleurs les valeurs que bon nombre de skieurs de fond incarnent...
Pour ma part j arrêterais là ce fil de discussion que j ai lancé car loin de moi l idée de lancer une polémique et de me sentir viser par des propos irrespectueux ...!

tintin39 le 21/11/20

 
A vrai dire la question ici dans ce forum n'est pas de trouver les meilleurs moyens de lutter contre l'épidémie de covid-19 que la pratique du ski du fond avec une contrainte supplémentaire cet hiver.
Dans ce contexte, je reprends une idée du monde de la course à pied (existe aussi chez moi en Supaddle). Si les courses populaires de ski de fond ne peuvent avoir lieu on peut les organiser virtuellement sans date précise.
Le classement se fait alors à la fin de l'hiver (disons le 30 Avril).
La contrepartie est que chacun s'engage à faire un don au club local ou à prendre un forfait à la journée lors de sa tentative.

carredesejour le 22/11/20

 
euh, depuis 1 an je travaille dans un autre langue. C'est rare que je détecte une faute dans ce qu'on m'écrit. En attendant quun politicienne Merci de faire un effort quand vous écrivez en Français.

carredesejour le 22/11/20

 
(ben voilà ce qui se passe quand le doigt dérape).Il fallait lire plus haut:
"En attendant qu'un politicien ou une politicienne se décide enfin à faire simplifier cette langue, merci de faire un effort pour écrire le plus correctement afin de faciliter la compréhension. "

carredesejour le 22/11/20